Cameron Naasz passe un vrai test

Crashed Ice - 2ème étape - Jyväskylä-Laajis

CRASHED ICE
18 janvier 2017
Classement

Après 1 étape (Marseille) :

 

Rang Athlètes Points
1 Cameron Naasz 1000
2 Maxwell Dunne 800
3 Marco Dallago 750
4 Scott Croxall 600
5 Guillaume Bouvet-Morrissette 450

Vainqueur de la première étape à Marseille, Cameron Naasz est bien parti dans sa conquête d'un 2ème titre consécutif. Sur la piste délicate de Laajis, il passera un vrai test face à son plus grand rival, Scott Croxall. A suivre samedi à 18h en direct sur SFR Sport 3.

Après la douceur méditerranéenne, les riders du Crashed Ice vont retrouver le froid et la glace de Jyväskylä-Laajis, une piste qui n'a pas réussi à Cameron Naasz la saison passée.

Une piste particulière

En passant de Marseille à Jyväskylä-Laajis, les riders vont quasiment réaliser un grand écart. L'explosivité et la vitesse qu'offraient la courte piste phocéenne (320m) laisseront la place à l'endurance et la tactique requises sur celle de Finlande (630m).
L'autre grande différence réside dans la nature même de la glace. La seule naturelle que propose le circuit Crashed Ice sera un élément important quand on sait que les conditions entre le départ et l'arrivée peuvent changer. Il faudra donc savoir dompter cette glace tout en étant le plus complet possible sur les patins tout au long de la compétition. 

Naasz en danger ?

Déjà leader après son succès à Marseille, Cameron Naasz est bien parti dans l'optique d'un 2ème titre consécutif, ce qui n'a jamais été réalisé. Sauf que l'étape finlandaise n'a pas toujours réussi à l'Américain à l'image de l'édition 2016 lors de laquelle il avait doublement chuté en finale.
Son principal rival, Scott Croxall s'était d'ailleurs imposé de fort belle manière pour sa seule victoire de la saison. Inutile de préciser que ce duel est attendu par tout les observateurs même si d'autres prétendants pourraient tirer leurs épingles du jeu. Deuxième l'an passé, Pacôme Schmitt tentera de faire mieux tout comme l'étonnant Maxwell Dunne, la surprise de Marseille.

Valentin Paris